This is the default blog title

This is the default blog subtitle.

Tourisme : Le CMKD se fixe 40 hôtels dans trois ans

Tourisme : Le CMKD se fixe 40 hôtels dans trois ans

11497Le CMKD compte lancer la construction d’une quarantaine d’hôtels 3 étoiles au Maroc d’ici 2010. Pour l’instant, ledit consortium s’attelle à la modernisation de son parc hôtelier. Une enveloppe de 175 millions de dirhams est affectée à la rénovation du Golden Tulip de Casablanca.
“Si les ambitions de CMKD se réalisent, le Maroc aura comblé une grande partie de son déficit en capacité hôtelière en 2010. Le pays pourra alors accueillir 10 millions de touristes ! ! !” Cette réaction est celle d’un opérateur du secteur touristique ayant assisté à la conférence de presse que le Consortium Maroco-koweïtien de développement (CMKD) a organisé le 2 octobre passé. Et pour cause, il a été annoncé lors de ce point de presse que le consortium réalisera au Maroc, en partenariat avec Golden Tulip une quarantaine d’hôtels de trois étoiles durant le laps de temps qui nous sépare de 2010. Pour rappel, le consortium koweïtien possède à l’heure actuelle au Maroc cinq hôtels. Une gageure ! Répliquent certains connaisseurs de ce secteur jugé difficile. En témoignent la difficulté de trouver le terrain d’abord, et ensuite son positionnement, dans les sites les plus recherchés au Maroc en mesure d’attirer les touristes. En second lieu, construire un hôtel trois étoiles demande au moins deux ans. Ce partenariat pourrait prendre différentes formes. Soit, les deux parties construisent ensemble ou soit, l’une des entités bâtit. Dans un cas comme dans l’autre la gestion revient toujours à Golden Tulip.
Tendre vers le luxe
L’hôtel Golden Tulip Casablanca vient de fermer ses portes. Les travaux de rénovation totale de cet établissement par le CMKD a déjà commencé. On estime le budget alloué à ce projet à 175 millions de dirhams. “L’hôtel Golden Tulip Farah de Casablanca sera entièrement déshabillé. À la fin des travaux, notre ambition est de se situer parmi les tops du secteur au Maroc”, souligne Waleed F. Al Fehaid, Président-directeur Général du Consortium maroco-koweitien pour le développement (CMKD). La décision de fermeture complète de l’hôtel pour la première fois depuis son inauguration, en 1980, intervient en vue des préparatifs pour le lancement d’un nouveau chantier. “Après cette rénovation radicale, notre établissement sera à la catégorie cinq étoiles de luxe conformément aux normes internationales en vigueur”, ajoute le président du CMKD. La rénovation portera sur la façade extérieure de l’hôtel, les 300 chambres, les restaurants et les salles de réception. Le nombre de suites sera aussi augmenté. Le centre d’affaires sera quant à lui, doté d’équipements et de moyens de communication appropriés du moment. Ce sont cinq étages qui lui seront dédiés.
Les travaux s’étaleront sur une durée de 12 mois. Avant l’ouverture complète en octobre 2007, l’hôtel sera partiellement accessible aux clients au courant des mois d’avril et mai. Il est à souligner que le CMKD a déjà réalisé un programme de rénovation totale en 2003 de ses hôtels Farah. Il s’agit de ceux de Rabat, Marrakech, Safi et Khouribga. Ceci étant, le CMKD est en train de finaliser aussi les derniers détails des études techniques et d’ingénierie pour la réalisation d’un projet de résidences touristiques à la station Gandouri à Tanger sur une superficie de 2,5 hectares. Le projet comprendra un hôtel de luxe, des résidences touristiques, des espaces verts, des terrains de sports…
D’autres projets d’envergure sont lancés ou en voie de l’être. C’est notamment les travaux de construction d’une résidence haut standing (Diyar VI) sur la place Espace d’Anfa. c’est un projet de 14 appartements de 230 à 460 mètres carrés.